TH da Freak

Les clips de la semaine vol.17

FatherubuPosté par

Pour débuter, je souhaite vous proposer mon coup de cœur du moment (mon kiff comme disaient les jeunes du début des années 2000) : TH da Freak. j’ai découvert le bordelais Thoineau Palis et sa joyeuse bande lors de leur passage au Stereolux à Nantes l’année dernière.
En une année les garçons ont été sacrément prolifiques : deux albums, deux EPs et un récent double album de faces B…le tout sur le label Howlin Banana Records, que nous citons régulièrement dans nos pages. Imagerie de branleurs, mais gros bosseurs! Voilà comment je les définirai le mieux. Derrière une apparente décontraction, et un attachement évident aux guitares qui fuzz et aux sonorités garage, se planque une formation bourrée de talent! Une rencontre improvisée entre Pavement et Ty Segall en somme.
Le troisième album, Freakenstein est sorti le 08 mars dernier, et je crois savoir que vous en aurez bientôt un aperçu sur weirdsound!

Second morceau extrait du prochain album de Fat White Family à sortir le 19 avril prochain, voici Tastes Good With The money. Les gens ayant bon goût (je sais que cela représente l’essentiel de notre lectorat) auront reconnu le clin d’œil appuyé à un célèbre sketch des Monty Python. Derrière cette réalisation, on retrouve Roisin Murphy qui nous donne une petite explication sur cette vidéo :
L’idée de faire référence aux Monty Python est en partie issue du climat politique quelque peu absurde et déroutant que nous vivons actuellement en Grande-Bretagne. Les Monty Python ont été visionnaires. Les Britanniques qui se moquent d’eux-mêmes, entretenant une certaine forme de jubilation jusque dans la perte de l’empire, chantant au fur et à mesure que le navire sombre, eh bien, tout ceci semble tellement… d’actualité. Il y a cette profonde ambivalence vis-à-vis de l’establishment qui résonne avec la vision du monde irrévérencieuse des Fat Whites.
Pour information, Lias et sa bande préparent un prochain tournage, qui sera selon lui : “dans une forêt avec des mecs en armures de chevaliers“. Autant vous dire que je vais l’attendre avec impatience! Sinon, promis, il y aura une belle chronique sur l’album Serf Up!

Mais quel hasard! Ils seront en première partie de Fat White Family sur plusieurs de leurs dates outre Manche. Sorry dévoile son nouveau single, Jealous Guy, chez Domino Records. Vous aurez (j’espère) compris la référence au titre du même nom de John Lennon and The Plastic Ono Band, le ton de ce Jealous Guy est plein d’entrain et s’allie parfaitement aux paroles espiègles et décalées d’Asha Lorenz et Louis O’Bryen. Sur la vidéo en elle même, Asha raconte :
On s’est amusé autour de l’idée du saxophone, j’imagine comme les clips de Madness ou The Specials, ou comme The Blues Brothers, bien habillés et plutôt marrants, avec des plans de nous en ville. Le thème de la jalousie parcourt toute la vidéo, au dernier plan on me voit (Asha) en train de tuer Louis, après avoir réalisé qu’il excelle dans l’écriture de chansons.
Centré autour d’Asha et O’Bryen, amis d’enfance ayant respectivement 20 et 21 ans, rejoints par Lincoln Barrett (batterie) et Campbell Baum (basse), Sorry a signé chez Domino après s’être forgé une solide réputation auprès de la scène underground londonienne.

Voici le nouveau clip de Perturbator! Le prince de la dark/synthwave débarque en France pour deux dates à Nantes et Paris : sortez vos mouchoirs, les deux sont complètes depuis belle lurette… En attendant on se régale avec ce clip, à la réalisation excellente.

Une petite surprise pour ce mois ci, que je tenais à partager avec vous. Primates est un projet artistique musical aux sonorités pop urbaines et RnB. The Blaze, Blood Orange (dont on reparlera bientôt) voir The Weeknd, il y a un peu de tout ça dans la musique de Primates!
Derrière Primates se trouve un collectif : musiciens, danseurs, vidéastes, unis par une noble mission, nous alerter sur l’état de notre pauvre planète. Le clip de Stick Together a été réalisé à Belgrade par Aube Perrie, dans un esprit DIY le plus pur. Nous suivons No Love et No Future, deux âmes adolescentes, errantes, au
cours dʼune journée classique. Tout cela est dʼapparence ordinaire, excepté qu’ils sont vêtus d’étranges combinaisons dans ce qui semble être une mégalopole complètement déserte. Mais, même dans cet environnement d’apparence hostile, l’émotion est palpable! Il y a encore de l’espoir les ami(e)s!

Changement d’ambiance avec Dukes of Paris! Le duo va sortir son prochain EP le 26 avril prochain, en attendant je vous invite à découvrir la vidéo de Dance. Sur fond de rock électro nos deux musiciens sont poursuivis par un monstre dans les couloirs d’un asile. Rassurez vous, ça se termine bien. Pour ceux qui souhaitent voir les Dukes sur scène, ils seront au Bus Palladium le 25 avril prochain!

Notre cher ziggy vous a présenté son très bel album il y a quelques jours, voici le clip du morceau Bright Shadows, de la talentueuse Anne Paceo. une belle réflexion/invitation au voyage, qui va nous aider à clôturer cette rubrique de la plus belle des manières.

On va s’arrêter là! J’espère que ce petit moment de détente, grâcieusement offert par weirdsound, vous aura fait plaisir et que vous aurez découvert quelques nouveaux sons à mettre dans vos playlist!
A bientôt et des bisous!

Fatherubu

Co fondateur du site, il est doté d'une culture musicale allant de Carlos à Black Sabbath,en passant par Laurent Garnier et les Stooges.

Il fait son possible pour écrire des articles dans un français correct, tout en se prenant pour un grand photographe en devenir!
Fatherubu

Les derniers articles par Fatherubu (tout voir)

Laisser un commentaire