Tamino Stereolux nantes 2019 photo benoit weirdsound

Tamino: un Ange survole Nantes Stereolux!

ZiggyPosté par

Après avoir été très séduit par l’E.P (5 titres) de Tamino puis conquis par son 1er album, »Amir« , chroniqué il y a quelques mois (cf article), j’attendais impatiemment de voir si Tamino tenait, en Live, toutes les promesses décelées sur ses nombreux bons titres! La salle affichait complet depuis très longtemps et tous les âges étaient représentés, conscients du talent du jeune prodige belge;

 Elia Nantes mars 2019 photo benoit weirdsound
                 Elia Nantes mars 2019 photo benoit weirdsound

Après une première partie plaisante avec Elia, jeune belge francophone (très belle voix pour une artiste heureuse d’être sur scène mais un peu seule avec son ordinateur et ses programmes ), le public attendait surtout Tamino, en se demandant par quel morceau et comment Tamino pouvait commencer son set…titre très cool? seul en scène?

La réponse tombait rapidement: Tamino débutait son set par le dernier et magnifique titre de son album, « Persephone« : « yes my love I confess to you, I am only here to break your heart in two« ! Une minute de courte solitude avec sa Fender Squier avant que le clavier/synthé ne vienne l’épauler. Le titre plonge d’emblée le public dans une atmosphère mêlée d’admiration pour  la voix et de magie d’un temps qui suspendrait son vol. Bref changement de guitare et Tamino interprète « Sun May Shine » (encore un de mes préférés!) Whah…quelle claque …le son est parfait ! ( je suis allé remercier l’ingé son en fin de concert) et un Ange (certes vêtu de noir) plane déjà au dessus de la salle de Stereolux.

Tamino Stereolux nantes 2019 photo benoit weirdsound
                                                     Tamino Stereolux nantes 2019 photo benoit weirdsound

Petite pause.. »Bonsoir« ..Tamino, flamand né à Anvers, fera quelques efforts de français à plusieurs reprises. Re-Fender pour « Cigar« : voix grave pour l’entame « You look at me now » puis rapide montée dans les aigus où Tamino excelle aussi! Titre suivi de « Each Time » avec des accents orientalisants…nouvel enchantement! Petite parenthèse dans le 1er E.P avec « Reverse » (Tamino a pris sa Gibson) puis très belle et longue version de « So it goes« …un peu de batterie pour commencer, encore des parfums orientaux puis des vocalises/cris très aigus avec un peu de reverb nous démontrant toujours la palette étendue du maestro.

Tamino nantes stereolux 2019 photo benoit weirdsound
                                                   Tamino Nantes stereolux 2019 photo benoit weirdsound

Tamino, souriant et ému par tant d’enthousiasme, fait un nouveau petit break…remerciements…. »C’est la 1ère fois que je viens à Nantes..et c’est complet« …simplicité et presque étonnement?

Tamino Stereolux nantes mars 2019 photo benoit weirdsound
Tamino Stereolux nantes mars 2019 photo benoit weirdsound

Tamino est seul en scène pour un très beau « Verses« , dans un silence quasi contemplatif. Ses deux musiciens viennet le rejoindre pour le superbe « Tummy » (l’un de mes 3/4 favoris! voir video en fin d’article): les vocaux, en harmonie, sont très au point y  compris lorsque le trio poursuit avec « Chambers« .           « Indigo Night« , autre petit bijou, nous rappelle que Tamino avait à peine 18 ans (Bon..il n’en a que 22!) quand il a composé ce titre dans sa chambre à Amsterdam. le début de W.O.T.H (Will Of This Heart) est plus péchu: guitare, batterie et même percussion de la part du claviériste pour une longue intro instrumentale avant que Tamino ne vienne  poser sa voix sur la mélodie. Quelques mots à nouveau pour le public…sourires… « Hier (à Bordeaux), il y avait des gens de Nantes » (qui sont là encore ce soir) « et d’Angers » crie un anonyme! « on va jouer un dernier morceau » poursuit Tamino et tandis que que de nombreux fans réclament « Habibi », Tamino annonce « La chanson s’appelle « Photograph« …quel blagueur…c’est bien « Habibi« , le déjà hit depuis près de 2 ans, qui va clôturer le set…Non! rappel enthousiaste.

Tamino Stereolux Nantes mars 2019 photo benoit weirdsound
Tamino Stereolux Nantes mars 2019 photo benoit weirdsound

Tamino revient seul en scène: « Je vais essayer quelque chose pour toutes les femmes » (ah oui…8 Mars, c’est la journée internationale de la femme!?). Tiens, c’est « My Kind of Woman« , pas un morceau nouveau (comme l’ont pensé certains) mais une cover/reprise de Mac Demarco (de 2012), chanson d’Amour passionné entre un homme et une femme.

Le trio revient pour un ultime titre, « Smile« , emprunté au 1er E.P…C’est fini, 1h20 de concert…mais un Ange a vraiment survolé Stereolux: le public est définitivement conquis, même ceux qui pouvaient encore être un peu réservés avant le concert. Bravo l’Artiste! Et Merci encore pour la qualité du son!

Tamino Stereolux nantes 2019 photo benoit weirdsound
Tamino Stereolux nantes 2019 photo benoit weirdsound

Tamino vient ensuite au stand Merchandising, toujours souriant et simple, pour le plus grand bonheur de ses admirateurs/admiratrices sollicitant dédicaces et photos.

Tamino Nantes mars 2019 photo benoit weirdsound
Tamino Nantes mars 2019 photo benoit weirdsound

 

Prochaine soirée « Belge » à ne pas manquer à Nantes/Stereolux: Balthazar (le 3 Avril) (voir article) avec Faces On TV en 1ère partie… sold out! weirdsound vous en fera le report!

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!
Ziggy

Un commentaire

Laisser un commentaire