PRIMAVERA_SOUND-2019

Primavera Sound 2019 : The legendary Festival!

AvatarPosté par

Les Primavera Sound 2019 se tiendront à Barcelone entre le 27 mai et le 2 juin prochain et c’est avec beaucoup de plaisir que Weirdsound participera à cette intense semaine musicale. On vous explique tout ça…

5-Primavera-Sound-Festival-2019-Line-Up-653x1024

Pour résumer (succinctement) les Primavera Sound et en évitant de vous assommer avec des adjectifs qualificatifs trop valorisants :

  • Sûrement le plus beau festival de musique indé européen (soyons fous… je dirais même planétaire…)
  • La Méditerranée, Barcelone, le soleil,…
  • Une ambiance extraordinaire, on se coupe complètement du reste du monde,…
  • Des line-up de déglingos chaque année…

Déjà 19 ans d’histoire :

Le festival a eu l’honneur par le passé d’accueillir les meilleurs groupes de rock, pop, folk indé tels que :

Arcade Fire, Wilco, Broken Social Scene, Grizzly Bear, Pj Harvey, Mercury Rev, Fleet Foxes, Flaming Lips, Belle & Sebastien, Radiohead, Tame Impala, Sigur Ros, QOTSA, The Strokes, The Black Keys, The National…

Des légendes depuis plusieurs décennies comme :

Patti Smith, Nick Cave, Dinosaur Jr, Brian Wilson, The Cure, NIN, Van Morrison, Television, Neil Young

Les grands noms indés des années 90 y passent régulièrement (Sonic Youth, Slowdive, The Charlatans, Yo la Tengo, Spiritualized, Shellac, Neutral Milk Hotel, Pavement, Pixies, The Jesus and Mary Chain, The Breeders, Ride, The Wedding Present…)

1-Primavera-Sound-Festival-Parc-El-Forum-2-810x580
Primavera Sound Festival Parc El Forum

Il y a toujours également de belles affiches post-rock (Mogwai, Explosion in the sky, Godspeed You Black Emperor, Slint, Do May Say Think…)

Depuis 2001, le festival a toujours eu le talent pour dénicher les artistes de demain. J’ai en tête les groupes qui m’avait retourné il y a maintenant quelques années avant leur consécration : Thee oh Sees, Courtney Barnett, War on Drugs, Mac DeMarco,…

N’oublions pas toujours une part belle au métal (Gojira, Slayer,…) ou même au hip-hop (Wu Tang Clan, ASAP Rocky,…)

Et enfin une scène électro qui n’a rien à envier au Sonar (l’autre très gros festival barcelonais). Les Primavera Sound ont d’ores et déjà invité Justice, Laurent Garnier, Jon Hopkins, LCD Soundsystem, Dixon, Richie Hawtin, Air, Caribou, Maceo Plex, Floating Points, Aphex Twin, Daphni,… avec même des scènes et une zone spécifique à l’électro (Bowers & Wilkins Sound System) non-stop entre 12h et 7h du matin à J+1 (autrement dit de l’heure de l’apéro post-déjeuner… jusqu’à l’apéro avant le petit déjeuner).

Tu l’as compris cher lecteur… je n’ai strictement aucune objectivité en parlant de ce festival… cette année, je vais y fêter ma « decima », 10 ans de présence continue, 10 ans de soleil, 10 ans de nuits courtes et d’organisme fatigué, de découvertes musicales, d’enchaînements de concerts pendant près de 15h chaque jour, de lever de soleil sous le son des meilleurs DJ mondiaux avec une vue sur la mer Méditerranée… rien que d’en parler ton rédacteur a une petite larme de joie qui coule en repensant à ses yeux rouges bouffis par la fatigue, l’accumulation de gin-tonic, de cerveja et de tapas plein de protéines pour éviter les fringales.

2-Primavera-Sound-Festival-Sea-Bière-and-Sun
Primavera Sound Festival: Sea Biere and Sun

Weirdsound sera donc bien présent au Primavera 2019 et on compte bien vous faire un live report des 5 jours de festival aux petits oignons. Mais si tu es à la recherche de grands frissons, prend donc ta place petit bougre, l’ambiance y est extraordinaire, les gens sont beaux, les gens sont heureux, et toi aussi si tu viens, le Primavera Sound te rendra beau et heureux et tu pourras dire à tes collègues de bureau : « I DID IT ».

L’un des atouts majeurs de ce festival, la présence d’une dizaine de scènes réparties sur le gigantesque site du Parc El Forum (mais on est quand même en intra-muros Barcelone). Bien que le nombre de festivaliers s’élève à plus de 60.000 par soir, on n’a pas cette sensation agora-phobique que l’on peut ressentir dans certains rassemblements musicaux, car le public est finalement bien réparti sur l’ensemble du site. A noter aussi qu’une partie de la programmation se délocalise au cours de la semaine dans le centre-ville historique : au CCCB, à la Sala Apolo (soirée de clôture du dimanche notamment) et dans divers endroits de la ville.

Une programmation dense mais +++ :

Petite problématique de ce festival, une programmation conséquente nécessitant une préparation préalable…. Et donc après quelques semaines d’écoutes, j’ai enfin décortiqué et écouté pour toi lecteur (et un peu pour moi quand même…), les 226 groupes à l’affiche (selon les forces de police, le nombre devrait évoluer…) :

Pour synthétiser le millésime 2019, les Primavera Sound ont concocté une programmation avec 2 tendances qui ressortent. Les artistes féminins sont ainsi mis à l’honneur avec, et c’est une première pour le festival Barcelonais, plus de 50% de sa programmation qui leur est réservée (la parité respectée expliquant la communication « The New Normal »). Autre volonté des programmateurs, celui de faire une place plus conséquente aux musiques urbaines Hip-Hop / R’n’B (entre 40 et 50 groupes présents sur les 5 jours), cela reste limité sur l’ensemble de la programmation, mais le quota est bien plus important que les années précédentes.

Pour le reste on navigue entre rock, folk, pop, indé, musique world, autrement dit, un éclectisme qui font des Primavera Sound un festival hors norme depuis maintenant 19 ans

Je ne serais pas exhaustif dans la description de la programmation, mais nous aurons cette année, les grands têtes d’affiches que sont, Interpol qui présenteront leur dernier album Marauder :

Tame Impala (le nouvel album est prévu pour 2019, Pond, groupe formé par 3 membres de Tame Impala jouera le même jour et je vous conseille fortement leur écoute)

Le dubstep de James Blake, l’ex-Pulp Jarvis Cocker qui jouera l’album Jarv Is, le show extravagant de Mac DeMarco et la pop 90’s de Suede.

Plus pointus, mais tout aussi bons et pour notre plus grand plaisir, sont prévus les anglais de Primal Scream (ils joueront plein de morceaux de Screamadelica j’en suis persuadé… dont le magique Loaded…),

Originaires d’une même période musicale, les américains de Low, Guided by Voices et de Built to Spill qui joueront intégralement Keep It Like A Secret compléteront la programmation. Présence également de Beak>, Deerhunter, The Messthetics (membre des Fugazi), de Stephen Malkmus & the Jicks (fondateur des Pavement), de la modern soul de Jungle ou encore des Franco-Britannique de Stereolab pour leur reformation en 2019 (j’en suis déjà tout ému…).

Cocorico, la France sera représentée par Christine and the Queens… je ne vous commenterai malheureusement pas ce concert qui tombera pile pendant mon cours d’aqua-poney.

Dans le domaine de l’indé, à noter mes chouchous folks Kurt Vile and the Violators and Courtney Barnett… avec un peu de chance, peut-être aurons-nous quelques morceaux joués en commun de leur album Lotta Sea Lice.

Une belle place est laissée aux musiques urbaines notamment hip/hop, RnB, Reggaeton… Ne faisant que peu partie de mon répertoire musical, je ne pourrais vous en faire une argumentation avisée mais voici les quelques têtes d’affiches prévues Neneh Cherry, Erikak Badu, Solange, Future, Cardi B, Janelle Monae, Robyn, Nas, J Balvin,… si cela vous parle… tant mieux, si cela vous fait venir… tant mieux, si vous aimez pas… dites-vous qu’il y aura plus de places sur les 8/9 autres scènes du site du Parc El Forum.

Comme indiqué précédemment, la scène électro/techno sera encore une fois très très étoffée cette année. Nina Kraviz, nous fait l’honneur de poser le pied en terres Barcelonaises pour un set qui s’annonce supra-électrique :

D’autres grosses pointures seront bien présentes, je pense à Agoria (re-cocorico…) dont le nouvel album est prévu pour mars, et le nouveau clip ci-dessous :

Ou encore… Modeselektor, Joy Orbison, Apparat, Job Jobse, Mumdance, Helena Hauff, David August, Dr Rubinstein, Voiski (re-re-cocorico…) et Richie Hawtin:

Pour conclure, sachez que les Primavera Sound sont en dehors de cette programmation annuelle hors du commun, des dénicheurs de talents à l’instar de festival comme les Transmusicales de Rennes. De mon écoute rapide de l’ensemble de la programmation 2019, je vous incite à tendre l’oreille sur les groupes suivants qui méritent toute notre attention (je tiens à préciser que je plaide coupable si je suis has-been dans le cas où ces artistes sont connus depuis longtemps…):

Amyl and The Sniffers, The Beths, Boy Pablo, Derby Motoreta’s Burrito Kachimba, The Mani-las (en écoute ci-dessous une reprise bien pêchue de He’s got the Power des Exciters), PAVVLA,… et j’en passe…

Bon… pas convaincu ?

Tu t’opposes fermement à l’indépendance de la Catalogne…

Pas grave, prend donc ton envol pour Porto une semaine après, tu ne peux pas en vouloir à la fois aux catalans et aux portugais. Le NOS Primavera Sound t’accueille sur 3 jours (7-9 juin) :

Il semblerait que le NOS soit plus authentique, avec une jauge de festivaliers un peu moins importante, tout comme le nombre de scènes. La programmation moins dense qu’à Barcelone a une ligne directrice assez similaire néanmoins:

Un dernier conseil… tentez l’expérience Primavera Sound, vous en reviendrez transformé !

Toutes les infos et tous les liens Primavera Sound :

Site web

Facebook

Instagram

Twitter

Primavera Sound TV (Youtube)

John O'Cube

Sous ses airs de traders aux combines maladroites, John est fasciné depuis son plus jeune âge par la musique. Brillant titulaire d'un fichier excel récapitulant l'ensemble des concerts vu depuis le début de sa vie étudiante, il cherche désormais la renommée en additionnant son record de présence en live devant Mogwai ou Deerhunter ou divers groupe folk, rock, pop, indé,... Malheureusement, malgré une énergie débordante, on le perd souvent à l'heure de l'électro... ne vous méprenez pas, il ne commence pas à rédiger des articles pour la firme Weirdsound, il est plutôt perdu au 5 ou 6ème rang d'un scène électro douteuse, lunette de soleil sur le nez car "l'électro s'écoute mieux avec des lunettes de soleil".
Avatar

Les derniers articles par John O'Cube (tout voir)

Laisser un commentaire