dominique-a-concert-nantes-4-avril-810x580

Dominique A: la Fragilité et plus en Live!

ZiggyPosté par

En 2018, Dominique A nous a offert un dyptique, 2 albums, “Toute Latitude” en fin d’hiver (voir article) et “La Fragilité” en début d’automne, même si, au départ, il eût même le projet fou de 4 albums (voir entretien avec Dominique A). Si “Toute Latitude” et la tournée qui suivit (voir article) s’inscrivaient dans une démarche plus électrique et destinée à être jouée en groupe, “La Fragilité” correspondait à un projet plus acoustique qui trouvait davantage son prolongement en concert solo.

“La Fragilité” avait d’ailleurs connu une naissance sur une vieille guitare acoustique aux cordes de nylon usées que Dominique A avait achetée il y a 25 ans! (L’album “La mémoire neuve”, en 1995, avait été composé sur la même guitare). Cela n’empêchera pas Dominique A de composer aussi avec sa boite à rythmes et sa guitare électrique d’autant qu’il mène de front l’écriture des deux albums. A l’arrivée, “La Fragilité” est sans doute un album marqué par plus de lumière et offrant plus de sérénité avec un désir de mélodies “plus intimistes” nous déclarait Dominique A au Printemps. Comme pour “L’Horizon” en 2005, ce sont Dominique Brusson et Géraldine Capart que l’on va retrouver pour le mixage dans un cadre exceptionnel (le studio Coxinhell à Saint-Aygulf/Fréjus avec vue sur mer, même si ce n’est pas “l’Océan” cher à Dominique A. Dominique Brusson est d’ailleurs derrière la console de son, ce soir, à St Nazaire.

Stranded Horse st naz 2019 photo benoit weirdsound
Stranded Horse St Nazaire 2019 photo benoit weirdsound

Le théatre  de St Nazaire nous proposait, ce 18 janvier 2019, en 1ère partie Stranded Horse, en fait Yann Tambour qui officie, depuis 2004, au sein de différents projets (Encre, Stranded Horse..) en groupe, duo ou, comme ce soir, en solo. Je revoyais cet artiste pour la 4ème fois, cette fois invité par Dominique A. Musicien globe trotter, notamment entre l’Afrique et la Réunion (Après le concert, il m’a confié qu’il préparait actuellement 2 albums dont un autour du Maloya), Yann Tambour nous propose un univers folk pop marqué par sa passion pour la Kora (instrument que joue aussi Boubacar Cissokho qui accompagne  Stranded Horse en formation groupe ou sur son 3ème album “Luxe” paru chez Talitres début 2016.

En concert, Yann Tambour alterne kora et guitare. Entre ses compositions personnelles, il glisse “Transmission” de Joy Division! Joy Division à la Kora…cela aurait pû séduire Peter Hook que j’ai vu, la veille, avec une partie du team weirdsound à Stereolux/ Nantes (article à venir très bientôt!!).

DOMINIQUE A:

Dominique A St Nazaire 18 janv 2019 photo benoit weirdsound
Dominique A St Nazaire 18 janv 2019 photo benoit weirdsound

Après une courte pause, le public retrouvait Dominique A qui attaque, avec sa guitare acoustique “La poésie“, titre qui ouvre aussi l’album “La Fragilité” et se veut un hommage à Cohen car écrit au moment du décès du canadien. Le ton est donné, même si Dominique A enchaîne avec un titre de son album précédent “Lorsque nous vivions ensemble“. After show, Dominique A me conforta dans ma question/réflexion  (pertinente, bien sûr!) à savoir que cette chanson était d’abord prévue dans l’album “La Fragilité” mais qu’elle changea de destination , sans doute pour ne pas alourdir l’atmosphère de l’album. Dominique A alterne ensuite des titres empruntés à différents albums plus anciens (“Tout sera comme avant”, “Auguri” ou “Eléor” avant de retrouver “Le soleil” du dernier L.P. Le premier tiers de son set s’achève, toujours à la guitare acoustique et de façon très péchue, sur “Hotel Congress“. Dominique A en profite pour rappeler que ce vieil hôtel de Tucson est aussi lié à Dillinger le gangster braqueur (début 1934, Dillinger est caché, avec son gang, dans cet hôtel quand la partie supérieure s’embrase….Dillinger s’échappe mais est abattu par le F.B.I en Juillet à Chicago, alors qu’il a été dénoncé et sort d’un cinéma, NDLR).

Le temps d’empoigner sa guitare électrique et Dominique A nous emmène dans “Le grand silence des campagnes“. Certains titres sont accompagnés par des videos de paysages paisibles, de champs de blé , reflet de la sensibilité à fleur de peau qui s’échappe du dernier opus. Dominique A est à l’aise et a déjà conquis son auditoire. Il glisse quelques anecdotes avec humour …”Il y a à ST Nazaire des bars dans lesquels on fume!”…Il nous offre “Immortels” en rappelant le retour de ce titre sous les feux de l’actualité musicale récente puisqu’il a été composé pour Bashung dont il ouvre le très bel album posthume “En Amont“. (Le titre avait d’abord été composé pour l’album “Bleu Pétrole” de Bashung en 2008). Retour à la guitare acoustique…et des titres enchaînés que j’adore… “corps de ferme à l’abandon”, rappel de l’enfance de Dominique A au nord de la Loire Atlantique, “La Fragilité”, “Eléor” et “L’Horizon”. Là encore, après le concert, j’avoue à Dominique A avoir été scotché par la puissance sonore et émotionnelle contenue dans ce dernier titre (un de mes préférés!) avec des vocaux sublimés par un peu de réverb pour terminer la chanson! Whaou! La classe!

1er rappel, pour 5 titres, avec encore des titres que j’affectionne particulièrement et aussi “En surface” qui, cette fois, avait été écrit pour Daho (album “Les chansons de l’innocence retrouvée” 2013). Applaudissements nourris et enthousiastes… 2ème rappel! Oui…”Le courage des oiseaux” ponctue un set de 28 titres et de près de 2 heures…Le public est debout (dans ce théatre où il n’y a que des fauteuils) pour saluer l’artiste. Je suis moi même toujours séduit et jamais blasé (Bon…je n’ai pas entendu “Le Convoi” mais Dominique A “ne le sentait pas ” pour jouer ce titre ce soir).

Après avoir passé un moment avec Yann Tambour/Stranded Horses, votre serviteur retrouve aussi, après la folie des dédicaces de disques et livres, Dominique A pour quelques échanges….et notamment sur Joy Division! Je savais que Dominique A était fan et le poster de “Unknown Pleasures” ornait sa chambre d’ado. Nous tombons notamment d’accord sur un point …Joy Division était nettement meilleur que New Order et Dominique A me raconte avoir assisté à un concert de New Order en Espagne (Barcelone) où Bernard Summer était “pathétique!...

Merci pour cette belle soirée à l'”Atmosphere” chargée de “Fragilité” poétique.

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!
Ziggy

Un commentaire

  1. Cette tournée est magnifique ! Je l’adore définitivement en solo! En groupe aussi, mais en solo c’est Whaou! Nous on a eu droit au Convoi! 😉

Laisser un commentaire