JOKO-UGO-RICHARD-1024x394

JOKO : Une aura naturelle

loladuraPosté par

À l’écoute de la playlist des Bars en Trans, le titre U GOT de JOKO s’était déjà inscrit dans notre liste de repérage. Après plusieurs écoutes de leur premier EP “LOON”, les mélodies se sont très vite ancrées dans nos têtes. Je chantonnais d’ailleurs EVEN, (sans réussir à mettre un nom sur le groupe) sur mon trajet pour l’aéroport. Appréciant leur esthétique et l’atmosphère onirique de ces musiques, on avait hâte de découvrir ce beau duo en live.

JOKO, est un duo strasbourgeois. On y retrouve Iris au chant et Arthur à la composition et aux arrangements. Sorti en février dernier, LOON représente l’exigence musicale de ces deux jeunes artistes. Cinq morceaux emprunts de leurs influences pop et de leurs années de travail au conservatoire. Une pop tant explosive que douce, profonde et poétique.

Pour notre plus grand plaisir, nous avons eu l’occasion de les rencontrer.

Retour sur cet échange :

Weirdsound : On trouve beaucoup d’influences dans vos musiques ! Electro/pop/ funk/ trip Hop ? Quelle définition donneriez vous à JOKO pour nos lecteurs ?

Iris : Pop ! Carrément pop ! La pop est un style plus large, il a moins de frontière et c’est le style dans lequel je nous retrouve le plus !

Arthur : On est tous les deux fans des Beatles et nos musiques répondent toutes à la forme Couplet – Refrain de la pop ! Mais nos influences sont hyper larges et l’idée qu’elles se ressentent dans nos musiques nous plaît beaucoup.

Weirdsound : Arthur, tu sembles pluri-musicien, quel est ton instrument de prédilection ?

Arthur : J’ai commencé par le piano au conservatoire ! Mais comme beaucoup d’ados. J’ai ensuite choisi la batterie. Ce que je préfère, ce sont les rythmes. Je joue aussi beaucoup de basse, notamment au sein d’un projet qui s’appelle T/O (Ndlr : Une description de ce projet vous attend en fin d’article).

Weirdsound : Iris, tu sembles entourée d’une famille très artistique ! Quelle influence en as-tu tirée ? Est-ce que cela t’a aidée/convaincue à te lancer dans la musique ?

Iris : Effectivement, mes deux parents sont chanteurs d’opéra ! La musique a toujours été autour de nous enfants, en voiture, dans le salon, mais jamais on ne nous a forcés ! La musique et la scène, c’était plutôt un rêve d’enfant pour moi ! C’est Arthur qui m’y a emmenée.

Arthur : J’étais déjà dans plusieurs projets ( on vous en parle plus bas ) En fait, tout est parti des enregistrements a capella que j’ai trouvés dans son téléphone (je n’aurais pas dû fouiner à son insu, hein !). J’ai vraiment aimé sa voix et je me suis dit qu’on devrait essayer !

Weirdsound : A la rédac’ on a eu un gros coup de cœur pour EVEN // FOOLS clippé par ton frère (Hector Di Napoli) Iris, Tu peux nous parler du projet?

Iris : Merci déjà pour ce retour, parce que c’est un clip hyper Homemade ! On a bien galéré (rires). Mon frère est dans le cinéma, et on apprécie plutôt le travail de chacun ! Dans cette idée DIY, on a commencé à bosser ensemble et c’est parti ! C’est plein de bricolage, mais par la technique et le savoir d’Hector on a pu sortir quelque chose ! Et puis on avait sa bonne caméra aussi !

Weirdsound : Nous avons pu entendre vos musiques dans deux spots publicitaires soignés pour Lancôme et Go Sport récemment !  Comment en êtes-vous venus à la publicité ?

Arthur : J’avais déjà un pied dans la musique de pub depuis un moment, l’occasion s’est alors présentée de le faire avec Iris, par Joko et l’idée nous a plu. La pub répond à un modèle bien différent, des contraintes temps etc, on met le paquet sur quelques secondes ! Le format est intéressant à travailler.

Weirdsound : La majorité des vidéos publiées pour Loon sont sous-titrées, dans un format rappelant directement le karaoké. Est-ce pour développer l’accessibilité à votre musique ou juste car vous êtes passionnés de Karaoké ?

Iris : (Rires) Non, on est pas tant fans de karaoké !

Arthur : En fait c’était initialement pour ajouter du relief à nos vidéos ! Développer un truc un peu esthétique. Après on s’est dit que ce serait cool aussi de rendre plus accessible notre texte (tous les textes étant en anglais). Je me surprends moi-même à aller checker les textes de chansons que j’adore et d’en redécouvrir le sens. On voulait faciliter la compréhension de nos morceaux.

Weirdsound : Bientôt un an après la sortie de L’EP Loon , comment envisager vous 2019 ? Une sortie en préparation ?

Iris : Des titres sont prêts, mais on sortira plus un single qu’un EP en 2019.

Arthur : L’année a été chargée et le temps est plus à la scène en ce moment pour nous.

Iris : On a eu la  chance de jouer en premier partie de Minuit à la Cigale il y a peu ! Une belle date très inattendue pour nous. On vient aussi d’apprendre une très belle nouvelle ; on fait partie de la sélection des Inouïs du printemps de Bourges !

C’est sur cette belle nouvelle ( félicitations à eux !) que nous terminons cet échange.

Retour sur leur live à La Place :

La légère timidité qu’on leur a accordée durant l’interview éclot ; Iris et Arthur enveloppent et mystifient la scène ! Leurs tenues collent complètement avec l’atmosphère orientale du bar ! On les retrouve concentrés, mais aussi très généreux ! Le public semble apprécier (leurs amis, présents ce soir là, cassent un peu la naturelle réserve du public des Bars en Trans et on aime ça !) . On retrouve leur belle énergie et surtout leur exigence. Les titres s’enchaînent très vite, et enlacent l’aura naturelle de la chanteuse. Aux sons de la douce voix d’Iris sur ces beats tant cotonneux que saisissants, nos cœurs bondissent.

Comme nous l’évoquions, le duo fait partie de la sélection des Inouïs du Printemps de Bourges, après avoir été programmé aux Bars en Trans, on peut dire qu’ils sont sur la bonne voie pour grimper et on leur souhaite !

On vous recommande également de jeter une oreille attentive aux autres projets d’Arthur :

Arthur Vonfelt, concert de JOKO à la Place, Bars en Trans 2018.
Arthur Vonfelt, concert de JOKO à la Place, Bars en Trans 2018. ©Weirdsound.
  • FREEZ :

Quatuor hybride, aux croisements du hip hop et du jazz. Un MC à la voix grave, sombre et au flow acéré. Finaliste du prix Ricard S.A Live 2017, Lauréat Fair 2018, FREEZ bénéficie du soutien de dispositifs d’accompagnement pointus et on comprend pourquoi !

Découvrez leur EP “FRAME” ici.

  • T/O :

Un projet qui lui tient beaucoup à coeur : T/O ! Un groupe de rock psyché’ complètement hypnotique dans lequel il s’éclate à la basse !

RDV sur leur Soundcloud !

Je vous laisse découvrir le titre dont je ne me lasse pas depuis la découverte de JOKO :

Et tous les liens utiles pour les suivre de près :

Laisser un commentaire